Naked Smoky d’ Urban Decay

J’ai ENFIN fais l’acquisition de la petite dernière d’Urban Decay. Vous l’aurez deviné (et lu dans le titre) je parle de la palette Naked Smoky. Je vous avoue qu’il y a quelque mois de ça, lorsque j’ai vu les photos la présentant avant sa sortie, je n’était pas vraiment séduite, et je me suis dis qu’au moins, je ferais des économies cette fois-ci. Mais ça, c’était avant de l’avoir entre les mains, et de la swatcher en vrai…

Comme les précédentes Naked (1, 2 et 3), elle se compose de douzes fards à paupières. Sauf qu’ici, leurs texture est différente, plus douce et moins poudreuse mais tout aussi pigmentée. Les 4 premiers fards sont pailletés, les 4 suivants sont irisés et les 4 derniers sont mats (ces derniers sont légèrement poudreux…)
Comme toujours, un double pinceau est également fournis. Cette fois, il est composé d’un coté d’un pinceau « boule » idéal pour travailler le creux, le ras des cils inférieurs, ou encore flotter un crayon. Et de l’autre coté d’un pinceau « fluffy » parfait pour estomper.

On pourrait penser qu’une palette nommée « smoky » ne peut servir que pour des make-up charbonneux, mais ce n’est pas le cas. Elle comprend suffisamment de teintes douces pour pouvoir l’utiliser comme bon vous semble !

J’ai un vrai coup de coeur pour cette palette, et mon petit chouchou est le fard « Smolder ». Je suis bien contente d’avoir craquée pour ce petit trésor !

La vice quand à elle va bientôt sortir (fin octobre normalement), je me demande si je vais craquer aussi…

Qu’en pensez-vous ?

2 Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *